Silos à grains gaulois découverts en Auvergne | Historyweb.fr silos à grains gaulois Une centaine de silos à grains gaulois découverts en Auvergne actu histoire historyweb 53
Partager :

Les silos à grains gaulois découverts en Auvergne

Plus d’une centaine de silos de stockage de céréales gaulois, datant de l’Age de Fer (800 à 50 ans avant Jésus Christ) ont été mis au jour en Auvergne, sur le site du plateau de Corent. Une découverte inédite.

Les silos à grains gaulois d’Auvergne dans la presse

Une découverte archéologique majeure, et inédite. « C’est le plus gros ensemble jamais trouvé en France et une découverte majeure pour la compréhension du mode de fonctionnement de l’économie gauloise, qui n’est pas du tout rudimentaire comme on pouvait le supposer il y a une centaine d’années », a déclaré Matthieu Poux, professeur d’archéologie à l’université Lyon-2 et responsable des fouilles, confirmant une information du Monde.

Une économie gauloise très développée

Longtemps considérés par les historiens comme un peuple plus ou moins barbare, notamment en raison de la vision qu’en avait les Romains, les Gaulois bénéficiaient en réalité d’une économie très évoluée. C’est ce que vient appuyer cette découverte, comme le souligne Matthieu Poux: « C’est une économie qui dégage des surplus, que l’on stocke et que l’on échange. Il y a un circuit de stockage et de redistribution des ressources et ce genre de découverte nous permet de faire des bonds de géant dans la compréhension de ces mécanismes ».

Sources : L’Express

 

En décidant d’aller creuser le sous-sol du Lac-du-Puy, l’équipe de chercheurs du chantier de fouilles archéologiques de Corent, dans le Puy-de-Dôme, s’attendait à quelque découverte, sans savoir de quelle nature. Le choix ne doit rien au hasard : cette dépression humide – un ancien étang de taille moyenne – se situe à 300 mètres à peine du site de Corent. Là se dressait très probablement la capitale des Arvernes, une grande cité gauloise qui occupait une colline au bord de l’Allier, à huit kilomètres du champ de bataille de la fameuse Gergovie.

« On a immédiatement vu se dessiner des ronds de terre, espacés d’un mètre de façon très homogène, témoigne Matthieu Poux, professeur à l’université Lyon-II et responsable des fouilles de Corent. On en a coupé un ou deux à la pelle mécanique, ce qui a fait apparaître la forme évasée caractéristique d’un silo à récoltes, puis un autre et un autre encore. Sur moins de 10 % de la superficie du lac, nous en avons déjà trouvé 125. C’est colossal. »

Source : Le Monde

 

« C’est le plus gros ensemble jamais trouvé en France et une découverte majeure pour la compréhension du mode de fonctionnement de l’économie gauloise. » Matthieu Poux, professeur d’archéologie, responsable des fouilles, est à l’origine de la découverte de ces réserves de céréales sur le plateau de Corent, dans le Puy-de-Dôme : quelque 125 silos à grains qui dateraient de l’âge du fer, sans que les chercheurs puissent être plus précis pour l’instant. Mais ils sont formels, les silos avaient été abandonnés et enterrés dès l’époque romaine.

Source : Le Point

 

Les silos à grains gaulois d’Auvergne à Corent

Le site de la commune de Corent

Silos à grains gaulois découverts en Auvergne | Historyweb.fr silos à grains gaulois Une centaine de silos à grains gaulois découverts en Auvergne actu histoire historyweb 53 1024x520

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

silos à grains gaulois,silos à grains gaulois,silos à grains gaulois,silos à grains gaulois,silos à grains gaulois,silos à grains gaulois,silos à grains gaulois,silos à grains gaulois,silos à grains gaulois,silos à grains gaulois,silos à grains gaulois

Partager :

Articles connexes

A propos de l'auteur Voir tous les articles Auteur du site

B. Perrin-Turenne

Leave a Reply