Découverte de sarcophages anciens |Le site de l'Histoire | Historyweb découverte de sarcophages anciens Découverte de sarcophages anciens sarcophages

Découverte de sarcophages anciens

Les autorités égyptiennes ont annoncé, ce samedi 14 novembre 2020, la découverte de sarcophages anciens. Une mise à jour archéologique « majeure », ont indiqué les autorités du Caire. Les scientifiques sont parvenus à exhumer une centaine de sarcophages jusqu’alors enfouis dans la nécropole de Saqqara située au sud de la capitale Le Caire.

Parfaitement préservés des outrages du temps, ces cercueils en bois scellés ont plus de deux milles ans. Ils ont été datés de la Basse Époque ( 700 à 300 BCE) et de la période Ptolémaïque, soit 323 à 30 BCE). Selon le département archéologique du Caire, ils appartenaient à de hauts dignitaires ou fonctionnaires de l’administration égyptienne alors en place.

Découverte de sarcophages anciens : le plus grand « trésor»

Avec mille précautions, les archéologues ont ouvert un des sarcophages. Ils ont trouvé à l’intérieur une momie parfaitement conservée, minutieusement enveloppée dans un linceul selon un rite funéraire très élaboré. Le tissu était orné d’une multitude de hiéroglyphes colorés. 40 statues d’anciennes divinités ont également été retrouvées dans le sarcophage, accompagnant la dépouille mortuaire dans son voyage dans l’au-delà.  Le corps était également doté de masque funéraire et d’autres objets rituels divers.

La découverte de sarcophages anciens remontant à la haute antiquité égyptienne est toujours un événement à la fois un peu magique et miraculeux. Selon les autorités égyptiennes, c’est le plus grand « trésor » découvert dans le pays depuis le début de l’année 2020. Toutefois, le Ministre égyptien a laissé entendre que d’autres découvertes majeures pourraient être annoncées sous peu.

En effet, depuis plusieurs années, et malgré un contexte politique et économique particulièrement tendu, les autorités égyptiennes ont entrepris de très importants programmes de fouilles archéologiques, notamment sur les sites déjà connus. L’Egypte entend ainsi reprendre la main sur l’ensemble de son patrimoine historique. Un héritage immense qui est aux sources mêmes de l’Histoire de l’Humanité. Cette volonté nouvelle du gouvernement égyptien a été salué par de nombreux organismes internationaux, au premier rang desquels l’UNESCO.  Soutenues financièrement par des fonds en provenance d’autres pays mais également des mécènes privés, ainsi que par la contribution directe sur le terrain de scientifiques du monde entier, ces travaux ont déjà porté leurs fruits. Les découvertes réalisées viendront notamment enrichir les prestigieuses collections du nouveau Musée du Caire, au pied des pyramides.

Découverte de sarcophages anciens : plusieurs articles sont disponibles sur le web.

Le Monde

Géo

Le Figaro

Courrier International

 

Laissez un commentaire